À Tihange-Huy, on forme à bondir

À l’ombre des deux géants provinciaux Waremme et Thimister, Tihange-Huy continue de se développer.

Alaric Dantine
À Tihange-Huy, on forme à bondir
L’équipe fanion de Tihange-Huy évolue en P1. Le club cher au président André Riga compte 150 adhérents pour 11 équipes en compétition. ©Heymans

Parfois, quelques mots valent mieux qu'un long discours. Hasard calendaire ou choix réfléchi, le mercredi soir, le club de Tihange-Huy illustre la panoplie de ses valeurs. Sur les trois terrains du hall omnisports hutois, nous retrouvons une équipe loisirs mixte, une P1 hommes à l'allure confirmée et une P2 dames mêlant expérience et insouciance. Une image qui colle à la philosophie chère au président du club, André Riga. «Nous sommes avant tout un club formateur où il fait bon vivre. C'est ce côté familial et convivial qui permet de nous développer. Nous avons toutefois une équipe fanion hommes capable d'embêter de nombreux clubs de l'élite provinciale», abonde celui qui s'occupe également de la P2 dames.