Accusé d'avoir agressé une gardienne à la prison de Huy, il se dit victime d’une cabale

Un homme né en 1984 est accusé d’agression verbale et physique contre une gardienne de prison. Il se dit victime d’une cabale.

Accusé d'avoir agressé une gardienne à la prison de Huy, il se dit victime d’une cabale
L’homme est accusé d’avoir attrapé la gardienne par le bras, puis repoussée, lui occasionnant notamment des contusions ©ÉdA – 204066491751
L.M.

«Tout cela est arrivé parce que j'ai signé une pétition», explique le prévenu, un homme d'une trentaine d'années, qui s'exprime dans un français approximatif. Alors en prison à Huy, le prévenu aurait, avec d'autres détenus de la section ouverte, voulu dénoncer l'attitude d'un gardien particulièrement dur. «Et vous savez ce qu'il a dit? Que tous les fils de putes qui avaient signé cette pétition, ils allaient bien voir.» Après cela, la vie du trentenaire serait devenue particulièrement pénible, les collègues du gardien de la pétition se liant contre lui. «Parfois, j'étais prévu pour un travail, et on le donnait finalement à quelqu'un d'autre sans me prévenir.»