Aucun débordement constaté lors du rassemblement interdit

Au lendemain du rassemblement de citoyens sur la Grand-Place et alentours, voulant dénoncer les mesures liberticides, la police de Huy a tenu à communiquer.

J.T.
Aucun débordement constaté lors du rassemblement interdit
La police de Huy dit faire preuve de compréhension, d’humanité mais aussi de fermeté. ©Heymans

Vendredi en fin d’après-midi, à la suite d’un appel qui a circulé sur les réseaux sociaux, quelques dizaines de personnes se sont rassemblées sur la Grand-Place. Le but était de faire part de leur ras-le-bol par rapport à la situation actuelle, de dénoncer les mesures liberticides…

Si la manifestation n’était pas autorisée, les participants (essentiellement des adultes) respectaient les mesures en vigueur (masques, distanciation…) La police de Huy, présente sur place, a donc dû faire preuve d’un certain tact en combinant compréhension, humanité mais aussi une certaine fermeté.

Ce samedi, les autorités de la zone de police de Huy ont tenu à communiquer sur son action de vendredi soir. Voici son communiqué.

«Afin de faire respecter les directives édictées par les différentes instances compétentes (tant fédérales que régionales et du gouverneur), le bourgmestre a pris les décisions qui s’imposaient et le chef de corps, en accord avec celui-ci, a mis en place un dispositif permettant de faire respecter ces directives. Cela sera toujours le cas tant que les circonstances l’exigeront et ce, de manière adaptée et proportionnée au regard des événements qui se présenteront. Il y va de la lutte contre la pandémie et de la préservation de la santé publique.

Aucun débordement n’a été relevé; le simple fait de la présence policière sur le terrain a permis de préserver la sécurité publique.

En tant que composante à part entière de la société, la police espère enfin que les sacrifices consentis par la population porteront leurs fruits en vue d’un retour, le plus rapidement possible, à une vie normale pour tous et toutes.»