Huy est pour la reprise du championnat

Les Mosans ont donné leur point de vue aux autres clubs liégeois de R1 qui ont proposé une organisation collective..

Didier DELMAL
Huy est pour la reprise du championnat
Les Hutois veulent encore jouer cette saison. ©Eda Éric Muller

On le sait, le compte à rebours pour le positionnement des clubs en vue d’une relance éventuelle du championnat en 2021 est entamé. Plus précisément, c’est ce 15 décembre que tous les clubs de Wallonie devront avoir rendu leur réponse pour savoir si l’on atteint les critères (deux tiers de oui par série) de remise en place d’un championnat.

Une situation qui semble devenir intenable compte tenu du fait que le dernier CNS n’a pas abordé la question du sport. D’ailleurs, au niveau des divisions provinciales, la date du 15 décembre a été reportée sans encore en fixer la nouvelle, en attendant les nouvelles mesures fédérales pour que les clubs puissent se positionner.

Reste que, pour prendre les devants, la semaine dernière, les clubs de la province de Liège évoluant en R1 se sont entretenus par visioconférence pour poser certaines exigences à l’AWBB. Une réunion importante puisque, sur les 18 équipes de la division, 10 viennent de notre province et que le point de vue «Liégeois» permet donc d’instaurer un rapport de force.

Et si la situation de Waremme est déjà claire puisque les Hesbignons ont décidé de ne pas reprendre la saison, l'Union Huy a participé à la mise en place d'une position commune que le président Bernard résume. «Nous proposons à l'AWBB de nous inscrire tous les neufs (Ans, Belleflamme, Cointe, Liège Basket, Saint-Louis, Sainte-Walburge, Verviers et Huy) à condition de faire une série 100% Liégeoise de 9. Nous demandons aussi à ce que les rencontres soient dirigées par des référés de la province où extérieur mais avec un principe de forfait pour que l'on puisse planifier les dépenses à l'avance. Notre position collective ne sera tenable que dans l'éventualité où les cafétérias soient accessibles et les rencontres pouvant accueillir du public.»

Une demande envoyée de manière collective via un courrier à l'AWBB et étant en attente de réponse. Maintenant, la position de la R1 de Huy est un peu particulière. «Nous nous associons aux clubs principautaires dans cette démarche, mais nous avons une situation un peu particulière. Ne vivant pas de la cafétéria, nous reprendrions même sans elle mais nous sommes contre le huis clos. Je pense que nous reprendrions même avec des équipes non-liégeoises si cela se faisait, on n'est donc pas braqué sur toutes les exigences collectives même si notre préférence va clairement à cette proposition.»