Du monde à la Cathy Cabine

Le Dakar a son charme. Et Lambert Wéry apprécie particulièrement l’ambiance au bivouac. «Manger à côté de Sébastien Loeb, de Luc Alphand, de Stéphane Peterhansel, ça m’est arrivé fréquemment.

Ils sont là, pas toujours bavards, mais accessibles, sympas. C’est le bivouac qui génère ça. Sortir d’une Cathy Cabine à 6 h du matin et tomber sur Carlos Sainz qui sort de celle d’à côté, c’est quand même quelque chose d’unique…»