Domaine XXV à Couthuin : le blanc et les bulles en bouteilles

Le Domaine XXV a procédé à la mise en bouteille de la vendange 2021 cette semaine: un vin blanc tranquille et un vin mousseux.

Domaine XXV à Couthuin : le blanc et les bulles en bouteilles
Renaud, Jérôme, Dominique, Hélène Thomas (maître de chais), Damien et Éric Cloes (stagiaire IFAPME) se réjouissent de goûter «L’avant-première du Domaine XXV». ©-EDA – RENSON
Frédéric Renson

Nouvelle semaine clé dans l'évolution du Domaine XXV et ses 7,5 hectares sur les coteaux de Meuse à Couthuin (Héron). La récolte 2021 a été mise en bouteille sur deux sites. "Normalement, ce type de travail devrait être confié à une embouteilleuse qui se déplace dans les domaines. Mais, vu les faibles quantités de notre récolte 2021, cela ne se justifiait pas, explique Renaud Grégoire, l'une des cinq branches de la fratrie à la tête du projet né en avril 2018 au fond de la rue des Theysses. On a donc pu compter, d'une part, sur l'aide de l'éleveur de vin Grafé Lecoq qui nous a accueillis dans ses installations namuroises pour mettre notre vin blanc en bouteilles. Par contre, on a mis notre effervescent en bouteilles dans notre domaine couthinois ce vendredi."

«L’avant-première» à découvrir cet été

Pour rappel, après trois années de patiente culture, le Domaine XXV découvre les joies de la production avec le raisin des 4 premiers hectares plantés (15 250 pieds). Lors de la mise en cuve, l'automne dernier, deux options s'offraient à l'équipe sur les conseils de la Française Hélène Thomas, choisie comme maître du chai: la totalité en vin mousseux ou une partie pour un vin blanc tranquille. Et c'est donc cette dernière voie qui a été choisie. "Vu les circonstances, on a été amené à faire un mélange de Pinot Noir et de Muller Turgau pour notre vin blanc, détaille Renaud Grégoire. Mais l'idée est de partir sur un monocépage à l'avenir." Le breuvage est aujourd'hui à l'abri dans environ 1 000 bouteilles et devrait pouvoir être commercialisé pour le début de cet été sous l'appellation "L'avant-première du Domaine XXV" chez les cavistes de la région. "Notre blanc sera un vin d'été avec un très joli fruit, un côté fruit rouge amené par le Pinot Noir, promet Hélène Thomas. Il pourra aussi bien accompagner les poissons et fruits de mer que se déguster entre amis à l'apéro."

Le crémant dans un an

Pour découvrir le vin mousseux (cépage Chardonnay) mis, ce vendredi, dans 950 bouteilles posées sur lattes au domaine, il faudra patienter encore une petite année pour respecter le processus chimique déclenché par l'ajout de sucre et de levures. "Le vieillissement optimal est de 9 mois à un an, ce qui nous autorisera à faire une demande d'appellation officielle Crémant de Wallonie, continue la maître du chai. Quant à déjà déterminer quel sera son profil, c'est difficile à définir à ce stade. L'objectif est quand même d'avoir plutôt une petite bulle. Et il devrait être assez floral."