Il s’en prend à ses compagnes

Le tribunal correctionnel de Liège division Huy a condamné mercredi un Héronnais âgé de 65 ans qui a écopé de 20 mois de prison pour avoir commis une nouvelle scène de violence conjugale.

S.R.
Il s’en prend à ses compagnes
Violence ©EDA

L’intéressé est déjà bien connu de la justice pour ce type de faits. L’homme a emménagé à Héron et a débuté une relation avec sa propriétaire. Cela fait environ 4 ans que l’homme est en couple avec la dame. Les intéressés cohabitent au domicile de la dame depuis les faits. En avril dernier, il a violenté sa compagne à deux reprises. Lors d’une des scènes, il l’a rouée de coups. Entendu concernant ces faits, il a déclaré que bien qu’alcoolique, il n’était pas saoul le jour des faits. Il a déclaré « n’avoir aucune explication à son comportement, autre qu’une haine incontrôlable», a indiqué le juge. L’homme a déjà été condamné à six reprises pour avoir violenté ses compagnes. Le 29 avril 2020, il a notamment été condamné à 16 mois de prison avec sursis pour la moitié de la peine par le même tribunal pour avoir frappé la même victime. Même ses passages successifs devant les juges ne le raisonnent pas. En effet, il a recommencé à frapper à peine sept jours après être passé devant le juge. Le tribunal a souligné la gravité des faits, mais aussi sa persistance dans la délinquance spécifique. Le juge a aussi souligné que l’homme avait déjà bénéficié à deux reprises de mesures de sursis probatoires qui, à l’évidence, n’ont absolument pas porté leurs fruits. Le jugement relève également les conséquences physiques et psychologiques pour la victime de ces faits.