Des festivités de fin d’année en demi-teinte à Hannut

Le bilan est en demi-teinte également à Hannut. Les activités de la Plaza Winter n’ont pas attiré les foules.

Caroline Viatour

"Patinoire, reviens-nous au plus vite", lance Manu Douette, le bourgmestre de Hannut au moment de tirer un premier bilan. La Ville avait décidé de réinventer son marché de Noël en délaissant sa piste de glace mais en proposant de la luge, un train pour les tout-petits et du curling. "Le début de saison a été difficile à démarrer mais c’est plutôt positif du côté des chalets horeca et des activités événementielles. Par contre les activités familiales n’ont pas eu la fréquentation qu’on espérait. La conjoncture économique a joué mais cette baisse de clientèle est clairement liée au manque de la patinoire qui reste indétrônable. L’année dernière, les pistes de luge avaient très bien tourné parce qu’il y avait la possibilité d’enfiler les patins à glace." Hannut s’était posé la question quant au maintien d’une piste de glace mais avait préféré faire une croix sur la patinoire en voyant la facture énergétique grimper potentiellement à 50 000 € au lieu de 15 000 €. À ce tarif-là, mieux valait éviter les frais…

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...