Piste de luge, curling, ours blancs et cabines de téléphérique pour vivre la Noël à Hannut

Hannut renoue avec sa Plaza Winter, dès vendredi prochain. Pas de patinoire cette année mais de la luge, du curling, des ours blancs dans une ambiance hivernale.

Catherine Duchateau
 Les cabines de téléphérique-restaurant sont déjà arrivées à Hannut.
Les cabines de téléphérique-restaurant sont déjà arrivées à Hannut. ©Heymans 

Dès vendredi prochain, Hannut lancera ses fêtes de fin d’année. Cinq semaines de festivités en tous genres pour une magie de Noë. "Et ça s’appellera toujours Plaza Winter. Avec la Plaza summer, c’est un produit d’appel qui commence à être reconnu pour sa qualité", explique le bourgmestre Manu Douette.

Changement de taille, cette année: il n’y aura pas de patinoire de glace. Et la raison est simple: "les coûts de l’énergie. Alors qu’on demande au citoyen de faire attention à sa consommation énergétique, on a un evoir d’exemplarité. On ne peut pas consommer pendant un mois de l’électricité." Les festivités de fin d’année, chapeautées par la Gestion centre-ville, sont prises en charge par la Commune via un subside. mais c’est aussi la Commune qui débourse pour les frais énergétiques. "On est à environ 10.000€ pour un mois. Payer 4 à 5 fois plus aujourd’hui, non. Car c’est l’argent du citoyen." Avant d’abandonner la patinoire, Hannut a cherché par quoi la remplacer. "On voulait une animation structurée et complète et touchant un public large. On a songé aux rollers (NDLR. comme à Huy) mais on trouvait mieux de faire quelque chose qu’on ne trouvait pas ailleurs." Et puis, comme le commente Martine Noël, de la Gestion centre ville, "le roller, ça ne fait pas trop hiver et Noël". Le bourgmestre Manu Douette poursuit: "on voulait un produit pour se démarquer. Et quelque chose pour sortir de la morosité. Car le citoyen a besoin de vivre et les commerçants de profiter de ces fêtes de fin d’année."

Les rues seront illuminées, tout comme les places des villages hannutois, pendant ces 38 jours de festivités. Alors ? La Plaza winter, ce sera des pistes de luge et de curling, un petit train pour les enfants, des balades en calèche et une parade de Noël. Mais aussi un spectacle de jonglerie, une réparatrice de doudous, une séance de cinéma. Et, naturellement, de la bonne nourriture typique des pistes de ski à déguster en musique. "Ne pas avoir de patinoire permet de tester d’autres choses, ajoute le bourgmestre, d’autre type d’activités. La luge, le curling, ça permet de sortir des sentiers battus." N’empêche, cela ne signifie pas nécessairement la fin de la patinoire.

Tiens, et le budget de cette édition ? Moins cher que l’an dernier. Il en coûtera entre 35 et 40.000€ à la Ville et 35.000€ pour l’horeca puisque c’est un partenariat privé/public à parts égales. Enfin, les activités prendront fin les vendredis et samedis à minuit. Les cafés pourront prendre le relais. Jusqu’à 1h pour la plupart, jusqu’à 3h du matin pour ceux dits de nuit et qui ont signé la charte. Mais "la nuit de la Nouvelle année, il y aura des dérogations potentielles…"

Tous les détails, dès lundi, sur www.la-plaza.be