Dibenedetto: "Dans le bon rythme"

En renouant enfin avec la victoire, la première sous l’ère Bischop, Hannut a réussi la bonne opération du week-end. Laissant la dernière place à Welkenraedt, les Hesbignons reviennent dans la course juste avant les fêtes.

D.D.

"Au niveau du classement, nous devions la prendre, mais surtout moralement, nous avouait le pivot, Alan Dibenedetto, meilleur marqueur de la rencontre. On devait prendre ce match et nous nous en sentions capables. On a le talent pour prendre toutes les équipes de la division, sauf peut-être Alleur. Maintenant, on manquait de rythme et de consistance. Offensivement, on a encore de très grosses lacunes. Il y a énormément de joueurs qui peuvent avoir un coup de chaud dans le groupe et mettre 15 points mais il n'y en avait pas assez en même temps sur le même match. On a besoin de plus de stabilité avec 3 joueurs tournant à chaque match à 15 points. On sait que Goffin carbure, Bielen fait un championnat de fou et je devais me réveiller. Derrière, je fais mon boulot mais le groupe avait besoin de points. Cette fois c'est moi, une autre fois un autre, on s'en fiche mais c'est clair qu'on a besoin de plus d'impact. On ne limitera pas tout le monde à 44 points mais on a montré notre solidarité. D'ailleurs, nous étions très festifs après la rencontre car on a compris l'importance de cette victoire. On doit enchaîner par le déplacement à Spa pour la reprise et on aura de quoi regarder de l'avant."