«Quoi qu’il arrive, on s’aimera toujours»

Au-delà de la famille Perin, ce match va aussi mettre aux prises Juliette Bastin et Elias Thys, en couple depuis quatre ans et demi.

Florian Caspers
«Quoi qu’il arrive, on s’aimera toujours»
Si Juliette Bastin et Elias Thys en sont là aujourd’hui, c’est en grande partie grâce au volley. ©Heymans

Le rendez-vous est fixé à mercredi, en plein milieu de l'après-midi. Le lieu, le Pôle ballons, n'est pas choisi au hasard. Aussi bien Juliette Bastin qu'Elias Thys y ont leurs habitudes, même si le second cité a quitté le VBC Waremme il y a maintenant un peu plus de trois ans pour rejoindre Maaseik. C'est d'ailleurs grâce au volley, et au club hesbignon, qu'ils se sont rencontrés. «C'est vrai, nous sommes partis ensemble à Apeldoorn, aux Pays-Bas, pour un tournoi», se souvient le Hannutois, comme si c'était hier. «Avant ça, on ne s'était vraiment jamais parlé au club, poursuit Juliette Bastin. Nous avions simplement un entraînement en commun le mercredi, mais sans plus. Et puis, de fil en aiguille… » Les deux volleyeurs sont ainsi désormais en couple depuis avril 2017. «Et samedi, la veille du match, on fêtera nos quatre ans et demi », précise la Waremmienne.