Il avait frappé son père : légitime défense ?

Dans un contexte familial lourd, père et fils en étaient venus aux mains. Depuis, ils ne se voient plus.

J.-L. T.

Il est des dossiers judiciaires qui témoignent de la détresse dans laquelle peuvent se trouver des familles disloquées. Marc (prénom d’emprunt) est prévenu d’avoir frappé son père en juin 2010.