«En clair, vous me volez 60 000 euros!»

Dans les villages directement concernés par le projet éolien, le prix d'un terrain ou d'une maison, ce n'est pas donné-donné. «Mais que vaudront nos maisons quand elles seront désormais voisines d'un site industriel?», questionne ce Meutois. «Le choix d'une maison, c'est le projet d'une vie», rappelle Marie Lambert, une Meutoise qui pourrait se retrouver à 500 mètres du premier mat. «Et ce parc éolien mettra tout en l'air.» La perte de valeur immobilière n'est pas évidente à chiffre. Mais Huguette Bacq, active dans le secteur, s'est renseignée. «Je me renseigne dans la région d'Estinnes, où l'on parle beaucoup du parc éolien. J'ai appelé Immoweb mais aussi plusieurs notaires. Et on parle d'une baisse directe de 15 à 25 %. Et puis, j'ai eu contact avec des agences à Nivelles, à Hannut, où d'autres parcs éoliens ont été implantés. Et là aussi, on me parle de dévaluation de 20 à 25 %. En clair, sur ma maison que j'évalue à 300 000 ¤, vous me volez 60 000 ¤. Et ça, je ne l'accepte pas», s'insurge cette conseillère immobilière, très applaudie au terme de son intervention.S. Hq.

«En clair, vous me volez 60 000 euros!»
12703040 ©© EdA
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...