Il n’y aura pas d’écran géant en extérieur pour suivre les Diables rouges

Cet hiver, les grandes places de notre arrondissement seront désertées au profit des bars pour le Mondial qatari.

tom viatour

Nostalgie quand tu nous tiens. Alors qu’il reste moins d’une semaine avant l’entrée en lice des Diables rouges en Coupe du monde, les souvenirs du précédent Mondial russe sont encore frais dans les mémoires de chacun. Ces souvenirs sont ceux d’un peuple belge euphorique, amassé devant les écrans géants et vibrant aux rythmes des exploits de l’équipe nationale. Ces scènes de liesse, on risque de moins y assister cet hiver. Alors que plusieurs organismes voyaient les choses en grand pour accueillir les amoureux du ballon rond, tous ont déchanté devant l’ampleur de la tâche. Entre crise énergétique, manque d’engouement de la population et mauvais timing, toutes les diffusions sur écrans géants ont été abandonnées.