Les grévistes condrusiens en voie de disparition…

Dans le Condroz, à part les bus qui ne roulaient pas, peu de perturbations à signaler. Petit tour des écoles, entreprises, commerces…

Sarah Janssens
Les grévistes condrusiens en voie de disparition…
Grèves dans le Condroz ©EdA

Rien ne pouvait laisser penser, dans le Condroz, qu'hier était un jour de grève en Province de Liège. Outre l'absence des bus sur les routes, aucun piquet de grève n'a bloqué l'accès à ceux qui sont partis travailler en ce premier jour du mois de décembre. C'est à la fois une surprise et une fierté pour les directeurs d'école des écoles secondaires d'Ouffet et de Ferrières. «La quasi-entièreté de nos professeurs est là. Nos élèves, par contre, sans bus, ne sont pas venus. Sauf les internes et quelques courageux!», raconte un regroupement de profs, d'éducateurs et de secrétaire dans le préau de l'Athénée Royal d'Ouffet.