Guillick, seul en tête du début à la fin

Le Waremmien a directement pris la poudre d’escampette pour s’offrir une belle victoire sur le 9 kilomètres.

N.N.
Guillick, seul en tête du début à la fin
Antoine Guillick n’a laissé aucune chance à ses adversaires. ©Yves Bircic

Sur la moyenne distance du jogging de dimanche à Geer, c'est le jeune Antoine Guillick qui s'est imposé. "C'était un jogging assez sympathique et je dois dire qu'il est très bien organisé. Le parcours était chouette et varié, ce qui permet d'avoir certaines sensations. Il était relativement plat, mais pas des plus roulants non plus à certains endroits, qui étaient un peu plus techniques, précise le Waremmien, qui confirme ainsi sa bonne forme de la fin d'année 2021. Cela m'a permis d'avoir un rythme de course relativement soutenu et c'est ce que j'étais venu chercher ici. Concernant la course à proprement dit, je suis directement parti seul, malgré le départ commun, avec un bon rythme, histoire de prendre une certaine avance. À partir du quatrième kilomètre, j'ai géré l'allure pour finalement m'imposer. Je suis ravi."

Une victoire qui a fait du bien au joggeur, aussi bien pour le moral que pour sa préparation physique. "En effet, concernant ma course, j'allais là-bas principalement pour faire un peu de tempo car je suis en train de me préparer à une course à l'étranger."

Car, à la mi-mars, Antoine Guillick s'envolera pour l'Espagne. "Je vais participer à un jogging de 10 kilomètres à Laredo, en Espagne. Cette course est relativement connue des joggeurs et elle est réputée pour être une course assez rapide. "