Beaucoup de questions pour peu de réponses

À Geer comme à Faimes, on ne sait pas trop ce que ce match de reprise va donner. L’incertitude est de mise.

.C.
Beaucoup de questions pour peu de réponses
Luc Ernes ne sait trop à quoi s’attendre de ce match à Geer. ©Yves Bircic

Ça y est, c'en est fini des entraînements et des matchs amicaux. Place au retour du championnat et l'incertitude qui l'accompagne après six semaines sans la moindre compétition officielle. "Je sens que mes gars ont faim, mais la situation n'est pas évidente. Entre les positifs au Covid, l'instabilité de la préparation et une équipe décimée d'une semaine à l'autre, il a été difficile de trouver de la régularité, souffle Nicolas Henkinet. Il y a plus de questions que de réponses. Après, je n'ai pas non plus un sentiment hypernégatif car on a fait la préparation la plus correcte possible en ménageant les fragiles tout en gardant du rythme."