Une deuxième collecte de dons lancée pour l’Ukraine

La Commune de Faimes lance une nouvelle collecte de dons pour l’Ukraine. Et l’accueil des réfugiés? Il se prépare.

Une deuxième collecte de dons lancée pour l’Ukraine
Produits d’hygiène, denrées non périssables et matériel médical: le tout est à amener à la salle La Forge, de Celles, ce prochain samedi, de 10 h à midi. ©Heymans

Tout comme les autres Communes de l'arrondissement de Huy-Waremme, Faimes s'organise pour aider les familles réfugiées originaires d'Ukraine. Là, elle lance par la voix de son bourgmestre Étienne Cartuyvels un appel aux dons. Pour des produits d'hygiène, des denrées non périssables mais aussi du matériel médical. Le tout est à amener à la salle La Forge, de Celles, le 26 mars, de 10 h à midi. Des bénévoles (pour lesquels le bourgmestre lance un appel) les réceptionneront puis les trieront. "Des bénévoles, on en a déjà eu pas mal ", ajoute-t-il. Et il poursuit: "On va rassembler les dons, puis on les remettra à la Ville de Waremme, explique Étienne Cartuyvels. Hannut et Waremme rassemblent les dons des communes de la zone de secours Hesbaye et les feront parvenir jusqu'en Ukraine, ou à tout le moins en Pologne." Un premier appel aux dons n'avait pas été couronné d'un franc succès, sans que le bourgmestre ne sache attribuer cela à une cause précise. Il espère par contre beaucoup de ce deuxième appel. "Peut-être que les citoyens n'étaient pas bien informés du premier appel", lance-t-il.