L’ASBL D’une main à l’autre s’arrête…

Face à l’instabilité politique croissante au Mali et à l’impossibilité de se rendre sur place, l’ASBL D’une main à l’autre va être dissoute.

Jacques LEMOINE
L’ASBL D’une main à l’autre s’arrête…
Les exactions des djihadistes et la dégradation de la situation politico-économique au Mali ont eu raison de l’association humanitaire faimoise. ©ÉdA – Archives

L’amertume transparaît dans les propos de Marie-Rose Dodion à l’évocation de la dissolution de son association, l’ASBL D’une main à l’autre, créée en 2005. Une tristesse mêlée pourtant d’optimisme, de sérénité mais aussi d’un sentiment d’impuissance face aux exactions des terroristes dans les territoires Peuls. Retour sur 16 ans d’actions pragmatiques et concrètes dans la région de Bandiagara.