Jehay B s’est-il relancé ?

Le doute s’est-il installé chez le leader? Ne pouvant ramener mieux qu’un partage de Lens-Saint-Rémy, Verlaine B a semble-t-il connu une trêve plus difficile que ce que l’on aurait pu penser: «Des joueurs ne s’entraînent plus et, donc, on a logiquement perdu d’intensité après une heure de jeu, stigmatisait ainsi Alain Jeanfils.

ROMAIN VEYS

Depuis quelques semaines, l’implication envers la P4 est moins bonne. Et dimanche prochain, il faudra compter avec cinq joueurs de moins puisqu’ils partent aux sports d’hiver. L’état d’esprit doit changer! Mais si les joueurs s’impliquent à nouveau davantage, ça ira.» Dans l’autre camp, Jean-Michel Pasleau pouvait pour sa part se montrer fier de ses Patronnés: «J’avais dit à mes joueurs que si on marquait rapidement après la pause, on les mettrait sous pression et c’est ce qui s’est passé.» N’empêche que voilà enfin un bon petit résultat pour une équipe de Lensois B qui, elle vient encore de le prouver, n’est pas à sa place dans le fond de tableau. Après une période délicate, Oreye B semble, lui, bien reparti vers la conquête des sommets. Sa victoire face à Faimes B, toujours un adversaire redoutable à jouer, le confirme: «On devait pourtant faire avec les absences de Moës, Lo Presti, Colemonts, Neuforge et Wezel, analyse Fabrice Leurquin. Mais les deux scolaires qui sont venus dépanner ont fait leur match et c’est très positif. Car la concurrence va être rude.» Et Oreye B compétitif, donc.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.