Faimes B sur le bon chemin ?

Entraîneur-adjoint du côté de Verlaine B, Jean-Michel De Sart avait décidé de voler de ses propres ailes à l’aube de cette saison en reprenant la destinée de Faimes B, avec pour ambition d’intégrer le Top 5 de la série.

X.L.

Capables du pire (une série de zéro sur neuf en septembre marquée par une surprenante défaite à Horion B, antépénultième) comme du meilleur (partage face à Liège B et Huy B), les Faimois ont certainement enregistré leur plus belle victoire face à… Verlaine B. «Faimes B n'avait pas mieux joué que nous, avait déclaré Alain Jeanfils. Mais c'est leur mentalité de guerrier qui avait fait la différence.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.