Hauteclair arrêtera en fin de saison

Surprise : alors qu'il avait annoncé vouloir rester en place encore une saison, Serge Hauteclair, le coach de Faimes, stoppera le foot en fin de saison.

Hauteclair arrêtera en fin de saison
11083383 ©© EdA

«Je reste encore une saison avant, sans doute, de prendre du recul.» Il y a quelques jours, Serge Hauteclair avait confirmé qu'il resterait à la tête de Faimes une saison de plus. Petite surprise cependant mardi à l'entraînement où il a annoncé à ses joueurs finalement ne pas vouloir rester au-delà de cette saison. À Faimes et dans le monde du foot! Entre cette semaine et la semaine dernière, qu'a-t-il donc bien pu se passer pour que le Faimois change d'avis, lui qui mettra carrément un terme à sa carrière de coach? 0 «D'abord, il faut savoir que j'étais déjà un peu hésitant à l'idée de poursuivre encore un an, dit celui qui en était à sa douzième année de coaching après deux saisons à Rosoux, trois à Vaux-Borset, une à Braives, quatre à Limont et deux à Faimes. Puis, j'ai longuement réfléchi et me suis dit qu'il ne fallait pas faire la saison de trop. Ce n'est pas un élément qui a tout déclenché, mais une suite de petites choses. Comme toutes ces petites contrariétés liées au foot. Ou encore cette obligation d'être disponible, par exemple, le mardi, le jeudi et le dimanche... Cela devenait beaucoup. J'ai sans doute fait le tour de la question.» Envie aussi de réorganiser et de profiter de sa vie privée alors que la cinquantaine approche. «Et à 60 ans, on ne fait pas la même chose qu'à 50», rigole-t-il. En attendant, Serge Hauteclair va toutefois tout faire pour qualifier Faimes au tour final. «Depuis la reprise, on joue moins bien, concède-t-il. Je veux néanmoins que l'on se batte comme on l'a toujours fait jusqu'ici. Je veux que l'on célèbre dignement les 40 ans du club en mai. J'ai compté : il me reste quelque chose comme 24 entraînements. Il faut que ça se termine avec sérieux, comme ça a commencé.»

Zarnowski, le successeur?

Pour lui succéder, Faimes ne devrait pas chercher trop loin puisque Walther Zarnowski, l'actuel gardien faimois, a proposé ses services. «Oui, le challenge me tente, dit celui qui a déjà été T2 à Verlaine. Au départ, je pensais rentrer dans le petit monde du coaching à la fin de la saison prochaine. Mais, bon, vu cette opportunité, pourquoi pas? J'aimerais cependant continuer à jouer. On va voir ce que va décider le club. J'espère que le comité me donnera une chance.» Une décision définitive devrait tomber en fin de semaine.

A.R.