L'effort taxatoire est payant

La hausse de l'IPP à 8,8 % et l'effort global demandé aux citoyens induisent des finances communales stables, sans dépenses inconsidérées

Jacques LEMOINE

«Il est rassurant de constater que l'effort demandé à la population sert à conserver les finances dans les rails, malgré les gros travaux effectués» souligne d'emblée Frédéric Delnatte, échevin des finances qui présente le budget prévisionnel 2011 au conseil de ce lundi soir. Les chiffres de 2010 avaient laissé paraître le pire, mais la commune est mieux armée et reste dotée d'une capacité de remboursement. « C'est encourageant insiste Frédéric Delnatte. L'effort paye. Mais ce n'est pas une raison pour se lancer dans des dépenses inconsidérées ». L'imposition avait été revue à la hausse dans la prévision de «la sortie de gros dossiers, comme l'école » ajoute la bourgmestre pour expliquer également le boni cumulé, «le bas de laine constitué par nos prédécesseurs lors des législatures précédentes» qui permet à Faimes de conserver une situation financière saine. Cette imposition (IPP et précompte immobilier) représente 54 % des recettes communales, des recettes en hausse par ailleurs. En concomitance avec la hausse des dépenses. Si la dette par habitant se chiffre actuellement à quelque 1338 ¤, elle devrait diminuer dans les prochaines années (à partir de 2013) avec les échéances de gros emprunts qui ont permis la réalisation d'importants projets (école, La Forge). Le budget 2011 s'affiche avec un déficit de 91000 ¤ (ordinaire), comblé par les boni antérieurs, notamment le compte 2009 clôturé avec un boni de 950000 ¤. Il permet même de prélever une somme de 290000 ¤ et de réaliser par autofinancement une série de gros investissements (à l'extraordinaire), dans une enveloppe globale de quelque 3 millions d'Euros. L'avenir de l'entité avec de beaux projets : travaux rue Krains et rue Mignolet, nouveau hangar communal, oratoire St Sulpice, presbytère de Les Waleffes. Projets votés à l'unanimité, sinon l'abstention «historique» de M. Boxus. qui n'a pas voté contre !