Faimes impressionnant

On hésite. Qui de Braives ou de Faimes va être l'adversaire numéro un dans la lutte du titre avec Clavinoise? Braives a des arguments. Mais Faimes, alors? Faimes, c'est 30 unités sur 36 lors de ses douze dernières rencontres. Monstrueux bilan qui augure d'une belle suite : Ce Faimes-là, pas toujours sexy, mais bigrement efficace, s'érige comme un fameux client.

Après diverses années de dur labeur à gauche et à droite, Serge Hauteclair est donc récompensé. «Je savoure en effet le moment et je me dis que la série en cours (ndlr : de trois succès de rang, par ailleurs) est une belle preuve de la régularité que l'on a acquise. C'est bien de se dire que l'on est compétitif. Mais je reste réaliste.» C'est que, bien sûr, sans abuser de poncifs du genre, la route est encore longue. Et prendra un virage intéressant dès dimanche face à Strée que Faimes peut presque écarter de la course au top 3 en cas de succès. «La bonne nouvelle face à Anthisnes est qu'on a réussi à garder le zéro derrière, ce que l'on a parfois du mal, dit Hauteclair. Je ne perds pas non plus de vue que tout n'est pas parfait. On a du boulot, notamment offensivement où l'on ne marque pas encore assez facilement nos occasions... Mais par rapport à il y a quelques mois ou la saison passée, c'est clair qu'il n'y a pas photo.» Pas photo non plus en ce qui concerne la lutte pour le titre : Faimes répondra présent.

A.R.