On voit s'allumer les zones cérébrales

L'installation de cette nouvelle machine va-t-elle changer les habitudes ? Cette machine sera complémentaire aux autres technologies de l'imagerie médicale. L'IRM permet de voir ce que le scanner ou l'échographie ne voient pas. Et ceux-ci voient des choses indétectables par l'IRM, c'est vraiment une complémentarité. L'IRM, chez certains patients où subsistent des doutes, peut aussi compléter efficacement le diagnostic.

On voit s'allumer les zones cérébrales
11507967 ©© EDA

Est-ce encore révolutionnaire ?