St-Henri : un 70 e dignement fêté

Lieu d'apprentissage et d'éducation, une école fédère un ensemble de valeurs. Et Saint-Henri reste fidèle à celles établies lors de sa fondation.

Marie-france Philippo
St-Henri : un 70 e dignement fêté
11445584 ©© EdA

Le 1er mai 1940, les 54 premiers élèves inauguraient les bâtiments de la rue du Commerce. Septante années plus tard, l'équipe éducative de Saint-Henri tenait à se remémorer les débuts et à parcourir les sept décennies d'une école qui a gardé ses valeurs fondamentales, tout en suivant l'évolution de la société. Élèves, professeurs, anciens et parents ont été conviés à participer à deux jours de festivités. Le vendredi soir, dans la chapelle, une messe concélébrée par sept anciens prêtres du collège a rassemblé plus de deux cents personnes lors d'un Office empreint d'émotion.

Servir la société humaine

Dans son homélie, l'abbé Aymar Michiels, qui a été directeur de 1961 à 1976, a insisté sur le rôle capital joué dans la région : « Saint-Henri a formé des hommes et des femmes qui ont servi la société humaine. Nous sommes fiers d'eux et nous les félicitons. » Parmi les anciens élèves, une trentaine sont devenus prêtres : « Ils sont nos diamants étincelants » . Et d'ajouter que l'amour a toujours été la force spirituelle, le «fil rouge du rayonnement » des valeurs défendues par le corps enseignant.

Photos, documents et objets ont été rassemblés dans les différentes expositions. L'opportunité pour nombre d'anciens de humer l'air des longs couloirs et d'entendre résonner leurs pas, comme autrefois.

En attendant le 75e !

Durant les deux jours, des concerts ont été organisés dans le chapiteau, qui n'a pas désempli : Skeda (rap), The Wallegane (rock), The Jacks (rock), etc. Sans oublier le concert final de blues-rock avec B-Side ; des musiciens qui savent réchauffer l'atmosphère !

Samedi soir, malgré une météo capricieuse, le spectacle nocturne mêlant arts de la rue, prouesses sportives, ombres chinoises et multimédia a échappé aux grosses gouttes pour un public ravi ! Et les braises multicolores ont illuminé les glorieux bâtiments où des milliers d'élèves se sont épanouis.

Assurément, Saint-Henri a réussi son septantième anniversaire : « Nous envisageons d'organiser un grand rassemblement pour le 75e anniversaire, en y joignant le primaire », a précisé le directeur Jean-Jacques Pieters.

De nouvelles réjouissances en perspective. En attendant, place aux copies de juin... à remplir ou à corriger !