Service minimum pour Engis

Clavinoise - Engis : 0 - 1

J.L.B.

C'est avec une oreille orientée vers la prestation de Momalle à Xhoris et une autre vers celle de Hannut à Strée qu'Engis a abordé ce déplacement, a priori facile, chez le futur pensionnaire de P3. Et tout a d'ailleurs bien commencé pour les Engissois qui ont rapidement trouvé l'ouverture via Perna tout droit sorti de la P4. «À ce moment-là, j'ai cru que d'autres buts allaient suivre mais nous avons commencé à galvauder et notre adversaire a joué crânement sa chance», soulignait Jean-François Scarpinati qui a dû pousser une gueulante à la pause pour ne pas que ses joueurs se laissent surprendre. «Mais malgré de bonnes intentions, nous n'avons plus su tromper le portier adverse. Mais l'essentiel est acquis et en plus nous faisons une bonne opération au détriment de Hannut.» Du côté des Bordeaux, Francis Aimont résumait: «A aucun moment Engis n'a eu facile et c'est tout à l'honneur de mes joueurs.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.