Les travaux de l’église de Crisnée font grand débat

Mercredi au conseil communal, les travaux de l’église de Crisnée ont été présentés par le collège. Un projet qui a fait grand débat.

Priscilla Lénaerts
 Il y a deux ans, la façade de l’église de Crisnée avait été abîmée lors d’une tempête.
Il y a deux ans, la façade de l’église de Crisnée avait été abîmée lors d’une tempête. ©ÉdA

Il y a tout juste deux ans, la façade de l’église de Crisnée s’était effondrée suite à une tempête. Ce mercredi, les conditions du marché ont été présentées au conseil communal. "Un état sanitaire global a été effectué par un architecte spécialisé dans les bâtiments du patrimoine et, paradoxalement, l’église est globalement en bon état, indique Alain Materne, échevin de l’Urbanisme. Sauf que la façade avant était composée d’une maçonnerie intérieure en briques et d’une maçonnerie extérieure en moellons." Il n’y a donc pas de liant entre les deux. Avec le temps, un gonflement interne s’est installé entre les deux parois qui a conduit à l’effondrement. Pour y remédier, dans les grandes lignes: le gros des travaux, c’est la toiture des nefs centrale et adjacente, le clocher et la façade avant. "Sur la façade avant, la paroi va être remontée et réparée", précise l’échevin. Un bardage de zinc sera également apposé. "À l’intérieur, le bout de l’église sera transformé en petite chapelle pour les événements de moindre importance, ajoute-t-il. L’église dans sa globalité servira pour de plus grands événements."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...