Julien Leclercq file en huitièmes de finale de l’Euro U21

Le Crisnéen a pris la mesure (4-1) du Nord-Irlandais McGuigan et poursuit donc sur sa belle lancée de victoires.

Florian Caspers
Julien Leclercq file en huitièmes de finale de l’Euro U21
L’air du Portugal réussit décidément bien à Julien Leclercq. ©Yves Bircic

À peine le temps de digérer la petite déception de la défaite en finale de l’Euro U18 que Julien Leclercq était déjà engagé dans une autre compétition. En effet, toujours au Portugal, à Albufeira, le Crisnéen enchaînait avec un nouveau championnat d’Europe, mais dans la catégorie supérieure, celle des U21, où on retrouvait également Ben Mertens, tout juste sacré en U18 au nez et à la barbe de Julien Leclercq.

Notre représentant a confirmé sa bonne forme durant la phase de poules, remportant ses quatre matchs sur le score de 4-0. Une performance qui lui a conféré le statut de tête de série numéro 1 pour le tableau final. C’est donc au stade des 16e de finale que le fils de Georges entrait en lice ce mercredi matin. Le tirage au sort lui avait réservé le Nord-Irlandais Robbie McGuigan, 17 ans, comme adversaire.

Bien décidé à asseoir son statut de favori de la rencontre, Julien Leclercq entame la première frame pied au plancher et s’envole directement à 32-0 puis à 60-4 pour finalement s’adjuger cette manche sur la marque de 61-11.

Le début de deuxième manche est plus à l’avantage de McGuigan qui prend quelques points d’avance. Et alors que le marquoir affiche 7-17, le Nord-Irlandais parvient à réaliser une belle série pour filer à 7-47. Mais tout reste possible puisqu’il reste encore 67 points sur la table. Ce dont profite notre Liégeois pour remonter, renverser la vapeur: 50-47. S’en suit alors une partie tactique, les deux joueurs ne voulant pas donner à leur adversaire la possibilité de vider la table des dernières billes. Mais c’est finalement McGuigan qui sort vainqueur de ce duel et égalise à une manche partout (54-65).

Pas déstabilisé pour un sou, le vice-champion d’Europe U18 prend les commandes (24-9) de la troisième manche avant de voir son opposant revenir (24-28). Mais le Belge a des ressources et enchaîne alors les empochages pour s’envoler et repasser devant au nombre de manches (79-28).

Ce scénario se répète dans la frame suivante puisque le joueur de 17 ans prend un bel avantage (2-42), mais perd alors la main et laisse la chance à Leclercq de revenir. Le Belge ne se fait pas parier pour vider la table et s’adjuger cette quatrième manche. Il n’est dès lors plus qu’à un pas des huitièmes de finale.

Et comme l’adage le dit si bien: «Jamais deux sans trois.» Encore mené 1-32, le Crisnéen parvient à retourner la situation et se qualifie pour le tour suivant et remportant cette cinquième frame.

En huitièmes de finale, Julien Leclercq affrontera, sur le coup de 14 heures, le vainqueur de la rencontre entre l’Anglais Hayden Staniland et le Belge Sybren Sokolowski.