Berode: le Comblinois se lance en solo

Berode, c’est le nouveau projet solo de l’artiste comblinois Quentin Maquet. Nés du confinement, cinq titres ont été enregistrés.

Sabine Lourtie
Berode: le Comblinois se lance en solo
Le confinement a poussé Quentin Maquet à s’envoler vers un projet solo, Berode, du nom de sa grand-mère. ©Marie Cox

Quentin Maquet, c'est le chanteur et trompettiste du groupe liégeois Dalton Telegramme, un groupe bien connu pour ses compositions folk-pop rythmées. Habitué aux formations musicales de grande taille, il prend cette fois la route seul, avec son nouveau projet «Berode». Et le confinement n'y est pas étranger… «En mars, alors qu'on se lançait avec Dalton Telegramme dans notre tournée pour notre dernier album, " Victoria ", tout s'est arrêté net! Depuis longtemps, j'ai en stock des chansons plus personnelles, qui ne se prêtent pas nécessairement à un groupe. J'en ai profité pour les ressortir, les travailler, en home studio. Avec tout ce temps récupéré, j'ai bien avancé. Mon entourage, mes amis m'ont poussé, encouragé à concrétiser tout ça. C'est ainsi que mon projet solo est né. J'ai embarqué avec moi Rémi Rotsaert, guitariste de Dalton Telegramme. L'idée est vraiment de créer un projet souple, que je fais avancer au rythme que je veux, sans contrainte, ni planning, ni compte à rendre.»