Le broyage et le compostage, deux solutions pour valoriser vos déchets verts à Clavier

La Commune de Clavier a entamé sa campagne de broyage. L’objectif ? Valoriser les déchets verts en les réutilisant d’une autre façon.

C.Vi.
 Durant toute la semaine, la Commune de Clavier va broyer les déchets verts des particuliers afin de les valoriser dans vos jardins.
Durant toute la semaine, la Commune de Clavier va broyer les déchets verts des particuliers afin de les valoriser dans vos jardins. ©Osterland – Fotolia

La Commune de Clavier réédite sa campagne de broyage à destination de ses citoyens. Une technique qui consiste à réduire en petits morceaux les végétaux et coupes du jardin (fleurs fanées, arbustes d’ornement, hortensias, ronces, petits branchages,…) afin d’en faire des copeaux appelés “broyat”. Une dixième édition qui vise à valoriser les déchets verts. "Cette année nous avons seulement six participants contre 14 la première année avec 46 m3 récupéré au total, précise Béatrice Franck, écoconseillère de Clavier. Nous avons commencé le broyage lundi après-midi pour les personnes préalablement inscrites. Soit les particuliers récupèrent le broyat pour recouvrir leurs parterres, leurs allées, couvrir les abords d’une aire de jeux des enfants ou réduire le piétinement du bétail, d’un cheval. Si les Claviérois préfèrent juste broyer sans récupérer c’est également possible. À ce moment-là, ce sont les ouvriers communaux qui récupèrent ce qui a été broyé." Une fois passés dans le broyeur, les déchets peuvent ainsi entamer leur deuxième vie. Bien utilisés, ils peuvent être une source d’amélioration des plantations et cultures, faire économiser du temps et de l’argent, tout en contribuant à un mode de culture, de jardinage, plus écologique et durable. "On vise de cette façon à sensibiliser la population à valoriser ces déchets qu’on a l’habitude de jeter. Mais toutes les essences d’arbres ne sont pas bonnes au broyage. Les conifères et les épineux ne peuvent pas être broyés par exemple", précise Béatrice Franck.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...