Ouffet rapatrie Marc-Antoine Gielen

Après une saison à La Clavinoise, le rapide attaquant reviendra chez lui, dans son club afin de l’aider à rejoindre la P2.

F.C.
Ouffet rapatrie Marc-Antoine Gielen
L’enfant du club Marc-Antoine Gielen court vers Ouffet. ©Léva

Une semaine après Georgel Boieru, Ouffet vient de finaliser l'arrivée d'un autre joueur évoluant en P2. Mais celui-ci est loin d'être un inconnu pour le cercle condrusien puisqu'il s'agit de Marc-Antoine Gielen, l'un des enfants du club. «C'est un gars de la maison, il fait partie des meubles, confirme Manu Wilmet. Il va nous amener sur et en dehors du terrain et fait l'unanimité au sein du club. On l'accueille pour régler notre manque de poids offensif car il est capable de débloquer une rencontre à lui tout seul.»

Pour le fils de Marc, qui fait partie du comité, ce retour à la maison sonnait comme une évidence. «J'ai commencé à Ouffet en 2006 et c'est la deuxième fois que j'effectue l'aller-retour avec La Clavinoise, précise le rapide attaquant. J'ai appris énormément en une saison là-bas, notamment au niveau des coups de pied arrêtés et de mes lignes de courses mais je m'en serais voulu de ne pas être à Ouffet s'il se passait quelque chose. Je sais que, s'ils ne montent pas cette année, on jouera encore le haut de tableau. Je reviens également pour mon papa, qui tient souvent la buvette au club, et qui, du coup, ne peut jamais venir me voir.»

Avec cette nouvelle arrivée, Ouffet continue donc de dresser les contours de son noyau pour la saison prochaine. Et notre petit doigt nous dit que ça va continuer à bouger dans les prochains jours.