Quid de l’application scolaire?

Le conseil de Clavier a également voté le cahier des charges concernant une application de smartphone offrant de nouvelles possibilités de communication entre les parents et les écoles.

J. BELT

«Ce n’est pas un outil d’échange. Seul l’établissement peut faire parvenir des messages», précise l’échevine de l’Enseignement, Émilie Pirnay. «Mais pour quels types de messages. Qui va utiliser cette application?», interroge Annie Luymoeyen (Renouveau). Dans un premier temps, l’outil permettra aux directeurs des établissements de communiquer en direct avec les parents. «Après, il se peut que les enseignants l’utilisent pour envoyer des messages, mais ceux-ci devront d’abord être validés par le directeur», explique l’échevine. Le cahier des charges a été accepté par l’ensemble du conseil.