Porteurs du site «MonCondroz»

Dans leur incroyable destinée, les deux jeunes ont également eu la chance de remporter le marché public pour développer le site internet «MonCondroz.b

S.J.
Porteurs du site «MonCondroz»
Les trois jeunes bossent pour mettre en ligne le site web pour début 2018.

e», une plateforme que le GAL Pays des Condruses va réaliser pour les entrepreneurs et indépendants des sept communes qu’il couvre dans le but de créer un véritable annuaire de tous ces acteurs économiques locaux. «On est vraiment rentré dans le processus super tard, à deux semaines de la fin du marché public, raconte Martin. Nous avons rencontré les personnes du GAL et nous avons bien accroché. Nous avons remporté le marché public pour tout ce qui est site web et stratégie de communication.» La plateforme devrait être en ligne d’ici le début de l’année 2018. «Notre travail consistera en la rencontre des entrepreneurs locaux pour mettre le site sur les rails et probablement dans un accompagnement, ensuite, pour faire vivre la plateforme. Nous pensons également à faire des tutoriels à destination de certains entrepreneurs pour apprendre à gérer les réseaux sociaux.» Martin et Gautier sont en tout cas particulièrement ravis d’avoir été choisis. «Ça nous tenait à cœur de travailler sur ce projet-là et d’aider les gens de la région.» Dans leurs clients actuels, d’ailleurs, beaucoup sont des entrepreneurs venant du coin. Ils ont, entre autres, aidé à se lancer Morgane Pasquasy, la jeune femme qui livre des repas traiteurs à domicile sous le nom de Toque-Toc du côté de Hamoir et Comblain-au-Pont.