Le CPAS reçoit un chèque de 1 500€

La Confrérie des Magneûs d’parbolèts de Clavier a profité de son traditionnel souper raclette pour verser un chèque de 1 500€ au CPAS.

Alexandra Simard

Ce samedi soir, pour la troisième année consécutive, la Confrérie des Magneûs d'parbolèts de Clavier a profité de son traditionnel souper raclette pour verser un chèque de 1 500€ au CPAS de la Commune. À quoi l'argent va-t-il servir? Selon André Hardenne, conseiller CPAS, la décision reviendra aux assistantes sociales. «Seules elles savent où l'argent doit-il le mieux être utilisé.» Les années précédentes, la somme avait permis d'offrir des bons d'achat, à plus d'une trentaine de familles, pour les aider à se vêtir. «Nous avons tendance à privilégier les foyers avec enfant», précise André Hardenne. Et d'ajouter: «Nous ne connaissons pas les familles bénéficiaires et je ne suis même pas sûr qu'elles sachent que leur bon d'achat provient de notre don.» D'où provient l'argent? Il s'agit du surplus des activités réalisées chaque année par la Confrérie (Chapitre et souper raclette). «Une confrérie qui ne ferait pas de don n'a pas de sens. Nous n'avons pas besoin de faire de bas de laine. Cet argent appartient à la communauté. Elle doit y retourner», ajoute le conseiller CPAS, proche de la Confrérie. Pour Marie-Laure George, secrétaire de la confrérie, «la confrérie s'est longtemps demandée à quel organisme verser cet argent. Notre choix s'est finalement porté vers une structure locale. Nous voulions venir en aide aux habitants de notre commune.» Cette année, le souper raclette a rassemblé 120 habitants de Clavier. D'après le site internet de la Confrérie, aucun chapitre ne sera organisé en 2018. Le prochain aura lieu le 15 juin 2019.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.