Le rêve éveillé de Grégory Wathelet

Après son exceptionnel succès à Aix-la-Chapelle, Grégory Wathelet a présenté ses installations à Clavier et évoqué ses prochains rendez-vous.

Raphaël Villafrate
Le rêve éveillé de Grégory Wathelet
Grâce à ses installations, Grégory Wathelet respire la confiance et la sérénité. ©Heymans

Le cavalier claviérois Grégory Wathelet a officiellement présenté ses nouvelles installations à Bois-et-Borsu à ses proches, ses clients et aux autorités communales. Le moment était parfaitement choisi pour le cavalier, quelques semaines après son triomphe au Grand Prix d'Aix-la-Chapelle, l'un des plus prestigieux concours au monde. L'occasion de revenir sur cette performance exceptionnelle. «Là-bas, j'ai compris que j'avais réalisé quelque chose de bien, se rappelle Grégory Wathelet. Mais ce n'est vraiment qu'en rentrant à la maison, au calme, que je me suis rendu compte de cette victoire.» Devant 40 000 personnes, le cavalier a réussi un exploit comparable à celui de remporter un tournoi du Grand Chelem en tennis. «Le Grand Prix d'Aix-la-Chapelle, c'est une épreuve mythique, très exigeante. Pour de nombreux cavaliers, c'est le rendez-vous de l'année, c'est une ambiance et une piste inégalable. Beaucoup de cavaliers rêvent d'y être performants, mais le gagner c'est exceptionnel.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.