«La procédure est inadmissible»

« L’idée est très bonne mais la procédure est inadmissible, estime Jean Bourguignont pour Clavier Autrement. À partir du moment où on décide de mettre gratuitement à disposition un bâtiment public à un privé, on doit en informer toute la population et pas simplement laisser en profiter quatre personnes qui se sont proposées d’elles-mêmes pour leur projet privé.

Ça manque de transparence. » Même son de cloche du côté de Renouveau. Tous deux ont d’ailleurs fait un toutes-boîtes afin d’informer les citoyens de la réhabilitation de ce bâtiment par un tiers. Pour Annie Luymoeyen (Renouveau), la vente, même à un prix très bas, aurait été plus judicieuse qu’offrir à une activité commerciale privée un bâtiment public. «La personne qui s’est proposée va faire une excellente affaire financière. Elle n’aura finalement que la rénovation du bâtiment à financer, sans investir un centime pour acquérir le bâtiment.» À ce sujet, pour eux, ce sera non lundi soir.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.