Une 1re finale de Coupe du monde

Quatrième du dernier Jumping international de la province de Liège, disputé en novembre dernier et remporté par le Belge Pieter Devos, Grégory Wathelet n’a pas vu dans ce résultat une source de déception.

D.D.
Une 1re  finale de Coupe du monde
Fin mars, le Claviérois disputait la finale de la Coupe du monde. ©Heymans

«On serait alors déçu 99% du temps, car on ne gagne pas 15 Grand Prix sur l’année, résume le cavalier, qui s’était imposé en 2004 sur ce qui constitue l’événement premier qu’il coche dans son agenda. «Liège a et gardera une place importante dans mon cœur. Pour revenir à cette dernière édition, j’avais pris ma jument de tête (NDLR: Corée) pour améliorer mes chances de signer un bon résultat. Tout s’est bien passé, avec un double sans faute, mais à la fin, cela s’est joué à quelques centièmes. Ma jument manque peut-être encore un peu d’expérience pour des barrages, mais elle n’en restait pas moins à cent pour cent. On préfère bien sûr toujours une victoire à une 4e place, mais là, j’ai pris cette 4e place comme une victoire.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.