Terrains agricoles : toujours pas d’accord

S’il y a bien un caillou dans la botte de la majorité IC, c’est bien l’attribution des terrains agricoles communaux. Ce fut l’argument massue du Renouveau pour semer la suspicion sur l’honnêteté des IC, et plus particulièrement sur Philippe Dubois.

E. H.

Ce point hautement sensible passait au conseil. Premier changement, ce n’est plus Philippe Dubois qui a autorité sur ce dossier puisqu’il s’agit d’une compétence de l’échevin Wathelet. Le cahier des charges était proposé au vote. Il évoquait, via un système de points et d’exclusions, les conditions dans lesquelles un agriculteur pouvait se voir attribuer des terrains communaux en location (plus de 170 hectares).

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.