À Clavier, après une pollution

Depuis quelques années, Clavier dispose aussi d’un programme d’alerte par SMS aux habitants. Là, c’est la nécessité qui a convaincu les mandataires à se tourner vers ce système. «Il y a quelques années, nous avons connu une pollution dans un captage de notre intercommunale des eaux, indique le bourgmestre Philippe Dubois. L’eau n’était plus potable dans certains villages. J’ai pu m’arranger avec la Poste pour qu’un toutes boîtes soit distribue le lendemain même dès 6 h. Mais malgré ça, il y a des gens qui n’ont pas eu l’information».

J.T.
À Clavier, après une pollution
Distribution d'eau ©Archives

Depuis, la commune est équipée d'un terl système et 200 personnes y sont inscrites. «C'est pas mal pour une entité qui compte 1700 ménages».