Covoit’stop doit encore séduire

Le projet Covoit’stop va intensifier sa campagne de promotion dans le Condroz. Actuellement, il compte près de 1 800 utilisateurs.

Emmanuel Huet
Covoit’stop doit encore séduire
EDA_7520.JPG ©éda

Le projet Covoit’stop doit gagner en visibilité. Actuellement ce système de covoiturage organisé a été lancé dans 13 communes du Condroz et du bassin Ourthe-Amblève. À court terme, les communes de Clavier, Modave, Marchin et Neupré devront intégrer le réseau. La conférence des élus de Huy-Waremme, regroupant les bourgmestres des 31 communes de l’arrondissement, a également marqué son intérêt au projet.