CPS veut plus qu’un siège

Malgré seulement sept candidats, CPS veut continuer à aller de l’avant et retrouver son lustre d’antan et sans grande révolution.

Luc BAJZA
CPS veut plus qu’un siège
CLAVIER CPS ©ÉdA

Dimanche dernier et devant une vingtaine de personnes, la liste Clavier Progressiste Social s'est présentée au public. Certains peuvent être étonnés de ne voir que sept personnes sur cette liste et directement, Victor Meunier balaye les premières incertitudes: «Nous avons voulu proposer aux électeurs des candidats motivés et désireux de s'investir plutôt que de remplir une liste coûte que coûte. Nous n'occupons qu'un siège à la table du conseil et nous espérons bien en obtenir un second». Et pour ce faire, la liste CPS compte sur trois nouveaux qui ont la particularité de ne pas avoir encore 30 ans. Sans oublier non plus Thierry Jauniaux, absent à la présentation car pris par son travail.