Grégory Wathelet : « Les feux sont au vert »

Le cavalier claviérois entre dans la compétition individuelle ce matin. Impressions juste avant le (très) grand saut.

A.R.

Vendredi, 18h, sur le site londonien. Le warm up commence pour Grégory Wathelet. Mais le Claviérois répond pourtant à son portable. Accessible et sympa. À quelques heures de la course la plus importante de sa superbe carrière. « Je ne suis pas stressé du tout, assure-t-il. C'est clair que c'est différent, on sent une certaine pression venant de l'extérieur. Les sollicitations ne manquent pas. Plus que d'ordinaire. Même si les Jeux, c'est quelque chose, je ne sens pas la pression monter… Je gère… »

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.