Rejoint à la dernière minute

Malgré les conditions extrasportives, les Dogues ont réalisé une belle prestation à l'US Centre. Ils n'ont pas pu ramener les trois points.

Rejoint à la dernière minute
12774223 ©© EdA

Arbitre : M. Saadouni.

Carte jaune : Leurquin.

Buts : Nélis (0-1, 62e), Delaby (1-1, 90e).

US CENTRE : Delwarte, Habdas, Bombart, Delaby, N'Diaye, Saw (56e Cavallo), Cardon, El Kanshaf, Leurquin (63e Nicaise), Chabaiki, Monteiro.

OLYMPIC : Bourdon, Afedzie, Dog, Nélis (87e Mabchour), Arsene (90e Benazzi), Terwagne, Prince (78e Godfroid), Balcaen, Owona, Rowell, Gendrey.

En d'autres circonstances, cette rencontre aurait constitué un match au sommet cette Division 3B. Mais, les circonstances faisant, les deux équipes n'ont plus rien à espérer cette saison. Néanmoins, le stade Raymond Dienne était plutôt bien rempli samedi dernier pour ce derby. Les spectateurs assistent à un bon début de partie des joueurs locaux. Bourdon doit s'interposer devant Cardon après deux minutes. À la 8e, Terwagne touche malencontreusement de la tête un centre de Delaby. Le ballon surprend Bourdon, il finit sa course sur le poteau. Les Dogues se montrent dangereux via coup franc, la tentative du capitaine, Nélis, file au-dessus. À la demi-heure, un centre flottant de Monteiro effleure le dessus de la latte. Discrets jusqu'ici, les Olympiens passent à la vitesse supérieure en fin de première période. Le coup de tête de Dog file juste à côté, tandis que la frappe de Gendrey force Delwarte à la parade. Bien servi par Nélis, Rowell manque le cadre.

Malgré un tir lointain de Chebaiki, que Bourdon capte en deux temps, les Carolos gardent l'emprise sur le jeu au retour des vestiaires. Au niveau technique, ainsi que dans la circulation, ils sont nettement supérieurs aux Pierrots. Après une tentative d'Arsene, Gendrey déborde sur le côté gauche et centre en direction de Nélis. La volée de l'attaquant visiteur est somptueuse. Delwarte touche, mais il ne peut détourner le cuir. Les Centraux tentent de rééquilibrer le score directement. Que ce soit Monteiro ou El Kanchaf, l'efficacité n'est pas au rendez-vous. Ce sont plutôt les Dogues qui obtiennent des opportunités pour tuer la rencontre. Nélis et Arsène ne parviennent cependant pas à inscrire ce 2e but salvateur. Entre ces deux actions, Delaby avait donné des sueurs froides à l'arrière-garde olympienne. Son coup de pied arrêté ne passe pas loin du but. Dans la dernière minute, M. Saadouni accorde un coup franc à l'US Centre pour une faute très légère de Terwagne sur Nicaise. Le capitaine des Pierrots, Delaby, n'en a cure : il contourne le mur et place la balle hors de portée du dernier rempart carolorégien.

D.D.R.