Clavier s'installe au Pont-de-Bonne

La commune va rejoindre le syndicat d'initiative de Modave-Marchin installé au Pont-de-Bonne. une superbe vitrine pour le tourisme claviérois.

Emmanuel Huet

Du logement, des restaurants, des visites, des promenades, des sites d'exception, le RAVeL, une piscine : Clavier ne manque pas de potentiel touristique. Par contre, elle ne dispose pas d'une vitrine pour valoriser ces atouts. «On dit toujours que Clavier est à mi-chemin entre Huy et Durbuy. Mais il y a moyen que les touristes s'y arrêtent.» L'analyse du bourgmestre n'est pas fausse. Et bien souvent, lorsque des touristes se présentent à Clavier, ils sont renvoyés vers l'administration communale ou vers le CICC, au domicile d'Émile Hotton.

Pour la prochaine saison touristique, Clavier pourrait enfin trouver un écrin pour mieux valoriser son tourisme. Ce sera au Pont-de-Bonne, au sein de l'actuel SIMM : le syndicat d'initiative Modave-Marchin. Une convention devrait voir le jour dans les prochaines semaines.

À la base, c'est la volonté des trois communes de s'associer pour l'entretien du RAVeL qui a permis cette association. Les trois entités ont rentré un projet d'obtention de subsides afin d'engager deux ouvriers.

Dans le prolongement, elles ont alors réfléchi à l'intégration de Clavier dans le syndicat d'initiative. «Clairement, cela nous permettra de faire d'autres choses et d'avoir une identité touristique commune.» Philippe Dubois avait déjà réfléchi à l'ouverture d'un petit point d'information touristique sur Clavier. «Quand on a racheté l'ancienne gendarmerie, j'ai réfléchi à y placer un étudiant.» L'apport de Clavier à la structure du SIMM permettra aussi de pouvoir mettre en place des projets de plus grande. «En additionnant la population des trois communes, on pourra même créer de l'emploi au syndicat d'initiative.» En contrepartie, Clavier devra également partager les charges inhérentes au fonctionnement du SIMM. Un engagement conséquent mais dont le retour sur investissement pourrait valoir la peine.

André Nicolas, échevin du Tourisme à Modave, confirme la bonne visibilité du syndicat d'initiative au Pont-de-Bonne. Depuis qu'il a quitté la trop discrète place de la Gare pour le complexe de petits commerces à côté du glacier, les chiffres de fréquentation ont explosé. «On a fait du 800 %. Entre juillet 2009 et juillet 2010, on est passé de 70 visites à plus de 500! C'était donc le bon choix et la bonne place.»

À trois, le SIMM pèsera encore plus au niveau local et régional. «On sera plus fort pour se faire connaître. On pourra compter sur plus de bénévoles, trouver de nouvelles idées pour développer le tourisme et le durable.» L'engagement de Clavier aux côtés de Marchin et de Modave devra être confirmé dans un prochain communal et sera avalisé lors de l'assemblée générale du 30 avril.

Premier changement en vue : le nom. Le SIMM, syndicat d'initiative Modave-Marchin devra intégrer Clavier. Et pourquoi s'appeler «le SI du Hoyoux»?