Samir Barris et Oberbayern font danser les Borsutois

Le comité « Bois-et-Borsu Bienvenue» organisait samedi sa 4 e édition de «L'entre-deux-fêtes ». De la partie... Samir Barris et Oberbayern.

David Dessouroux
Samir Barris et Oberbayern font danser les Borsutois
12997082 ©© heymans

Les fêtes de fin d'année sont à peine terminées que Bois-et-Borsu remet déjà le couvert. Le dynamique comité de village «Bois-et-Borsu Bienvenue» offrait la possibilité à tout un chacun de prolonger un peu plus le temps des fêtes. Débuté en 2007, «L'entre-deux-fêtes» poursuit un objectif clair : rassembler les gens dans une ambiance conviviale. Initialement prévue entre Noël et Nouvel An, la fête se déroule désormais début janvier. « Depuis deux ans, et ce pour des questions de facilité, nous organisons cet événement après les fêtes. Nous avons toutefois décidé de conserver le nom d'origine », explique Manu Huet, membre du comité de village. Se déroulant jusqu'ici sous chapiteau, «L'entre-deux-fêtes» avait cette fois pris ses quartiers dans la salle du village. «Par le passé, nous montions un chapiteau de 500 places. L'organisation devenait cependant trop lourde. »

Qu'importe, la salle du village n'attendait qu'à entrer en ébullition. Pour se faire, «Bois-et-Borsu Bienvenue » avait mis les petits plats dans les grands. Après André Borbé, Christian Merveille et les Déménageurs, les organisateurs ont réussi le pari d'attirer Samir Barris. L'ancien batteur de Melon Galia mène depuis 2004 une carrière solo. Après deux albums («Quel effet?» et «Tenter l'atout»), le jeune bruxellois s'est reconverti dans la chanson enfantine. Mis en place en 2010, le projet « Ici Baba» est en train de faire son petit bonhomme de chemin.

Sur le coup de 16 heures, Samir Barris montait ainsi sur scène pour une balade d'une heure avec les enfants. Malgré un concert fidèle aux attentes des organisateurs, ces derniers se montraient déçus de la maigre présence des Borsutois. «Il n'y avait qu'une septantaine de personnes. C'est un peu dommage. » La déception des organisateurs allait toutefois être de courte durée. «La soirée s'est très bien déroulée. La salle s'est remplie petit à petit. »

Un à-fond à 87 ans

Après un petit vin chaud offert par le comité, tout le monde pouvait passer à table. Au menu : une tartiflette préparée par les femmes du comité. « Une petite centaine de personnes ont répondu présentes. » Une fois les estomacs bien remplis, la fête pouvait commencer. Dès 20h, le groupe Oberbayern donnait une touche bavaroise à cette soirée. Les couples présents se laissaient ainsi aller à une valse. « Petits et grands se prenaient au jeu des airs bavarois. Nous tenions à rassembler les différentes générations. » Quel plus bel exemple qu'Olga, villageoise qui aura 87 ans le 12 janvier. «Olga est montée sur scène afin de faire un à-fond devant tout le monde. » La fête n'a pas d'âge.

À l'arrivée, le comité de village «Bois-et-Borsu Bienvenue» se montrait satisfait de cette 4e édition, malgré un départ en mode mineur. La fête terminée, le comité de village avait déjà le regard tourné vers un nouvel événement. «En mai ou juin, nous allons organiser un match de football entre Bois et Borsu. Celui-ci aura lieu sur le terrain de la Clavinoise. »

Cela risque de valoir le détour.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.