Du boulot dans les villages

Ça bouge aux quatre coins de la commune. Plusieurs chantiers sont en cours ou en projet. Passage en revue...

Emmanuel Huet
Du boulot dans les villages
12739749 ©© EdA

Nouveaux trottoirs, nouvelle voirie, aménagements de sécurité, renduisage de route... Au cours des derniers mois, plusieurs chantiers ont été entamés ou ont été terminés aux quatre coins de la commune de Clavier.

Les plans Mercure et Escargot ont permis de réaliser des aménagements de sécurité rue de la Gendarmerie, rue d'Atrin et rue de la Croix pour 500 000 ¤ (dont 350 000 de subsides).

Les dégâts liés à l'hiver 2008-2009 avaient permis à la commune d'obtenir une aide de 95 000 ¤. Ils ont été utilisés pour couvrir une partie des 145 000 ¤ liés au renduisage de la route entre Clavier-Station (Agreval) et la gare de Les Avins. De l'autre côté, la même opération a été effectuée entre la route nationale (près de l'ancienne gendarmerie) et l'entrée du village de Terwagne. «Et on vient aussi de terminer la pose de caniveaux pour le versant venant de Bois-et-Borsu et qui passe en dessous du RAVeL», ajoute l'échevin des Travaux Jean Bourguignont.

Quant à la liste des travaux à réaliser, elle est assez longue...

1. Ochain Les travaux de la rue Roi Albert ont débuté. Si les conditions météo le permettent, tout devrait être terminé dans le mois. «On réalise des places de stationnement, un plateau ralentisseur devant l'église et un trottoir sur 750 mètres de long entre la route nationale et le home. Actuellement, Belgacom est en train de placer la fibre optique.» Coût de l'opération : 200 000 ¤ dont 150 000 de subsides.

2. Terwagne En 2011, c'est la rue de la Station vers Clavier-Station qui sera rénovée. Il s'agit d'une réfection totale de la voirie, avec pose de bordures, filets d'eau et trottoir. L'estimation est fixée à 550 000 ¤ dont 200 000 de subsides.

3. Bois-et-Borsu Au niveau de la Tête de Bois, plusieurs projets font l'objet de discussions. Au départ du carrefour, la route va être rénovée jusqu'au croisement avec la rue du Fond de Bois. À la hauteur de la ferme Marot, le revêtement sera en béton afin de mieux résister au charroi agricole. L'estimation est de 450 000 ¤ dont 180 000 de subsides. Les travaux sont prévus pour 2011 ou 2012.

La piste cyclable qui avait été annoncée le long de la rue du Tige semble avoir été remisée à plus tard. «Elle n'a pas été reprise comme projet prioritaire. Et en y réfléchissant, on s'est dit qu'il y avait peut-être d'autres priorités en matière de voiries.» Ce qui est sûr, c'est que la rénovation du pont de la route du Condroz se déroulera l'année prochaine. Il faudra renouveler le revêtement ainsi que le marquage au sol. Montant des travaux : 60 000 ¤ sur fonds propres.

Du côté de la Région wallonne, le SPW est en train de plancher sur des aménagements de sécurité au carrefour de la Tête de Bois. «On nous a déjà montré une esquisse. Ce ne sera pas un rond-point mais un long îlot central pour réduire la vitesse. C'est une bonne chose car c'est un des carrefours les plus fréquentés de la commune. » 4. Odet Du béton pour la rue de l'Arêne, notamment au niveau des fermes et du dépôt de Semail-Sud. «On doit tout refaire, même un nouveau coffre. Le marché va être attribué en décembre. Il sera de 200 000 ¤ sur fonds propres.»

5. Ocquier C'est aussi la Région wallonne qui a en charge les travaux de réfection de la Grand-route. «On a déjà eu quelques réunions et on va bientôt désigner un bureau d'études.» La Commune devra assumer les travaux de trottoir, des abords et de la place de l'Église.

Au pied de la rue Hayat, un tronçon de quelques mètres pose problème. La dalle en béton s'abîme et cela a des répercussions sur les maisons avoisinantes qui accusent le coup des vibrations. «Il y a de fortes répercussions sur les murs des maisons. Ce sont de vieux bâtiments avec peu de fondations. On doit donc s'entourer des meilleurs conseils.» Pour ce dossier, aucun délai n'a été fixé.

6. Pair Dans la descente vers Béemont, une partie de voirie doit être restaurée sur 150 mètres. En hiver, on y retrouve régulièrement de la glace. Il n'y a pas de date pour ce projet.

7. Des projets! Tous ces dossiers subiront des fortunes diverses. Certains seront entamés dans les mois à venir, d'autres ne trouveront pas place dans l'immédiat. «Tout cela doit être discuté en collège et puis voté au conseil communal.» Celui qui aura le dernier mot, c'est l'échevin des Finances ...

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.