Souper convivial des Magneûs d'Parbolèts

La confrérie des Parbolets a rassemblé 130 personnes samedi soir. D'autres confréries étaient également présentes.

Souper convivial des Magneûs d'Parbolèts
12722904 ©© EdA

Samedi soir, 130 convives ont participé au repas organisé par la confrérie des Magneûs d'Parbolets, dont le grand maître Joseph France fêtait également son 82e anniversaire. Les fameux parbolèts, petites pommes de terre cuite dans son épluchure puis rissolée à la poêle, ont ouvert le menu composé d'une savoureuse raclette. Brouwèt (vin à base de pomme de terre) et la bière Parbolète ont également coulé à flots. L'objectif de la soirée était de proposer une soirée conviviale aux 15 membres de la confrérie fondée en 1981 et à leurs sympathisants, rejoints quelques responsables d'autres confréries comme les cuveliers de Citeaux et Serranius, les Bons Brasseurs de Liège et les Wiyinmes de Méan, entre autres. Dans la salle Amon nos Otes de Bois-et-Borsu, les tables ont été poussées sur le côté pour permettre à la soirée dansante, animée par Tiago, de battre son plein. Sur le point de fêter ses trente ans d'existence, la confrérie cherche de nouveaux membres : nul besoin d'habiter Clavier pour rejoindre les Magneûs d'Parbolèts, ni d'exercer un métier particulier : agent de police, retraité ou technicien en électricité en font déjà partie.N.L.