Ph. Dubois : «incivilités ingérables»

Le bourgmestre de Clavier s'est montré attentif à l'intervention des deux agriculteurs. «Je suis profondément en colère. Depuis samedi 15 h, j'ai bien eu 20 coups de fil. Aucun ne concernait l'organisation du rallye mais uniquement des faits profondément inciviques.» Il rappelle que, lors d'une réunion avec les bourgmestres des communes traversées, ceux-ci ont déjà signalé que «les incivilités des spectateurs devenaient ingérables» Et au-delà des traversées et piétinement de cultures, Philippe Dubois est consterné par deux faits qui se sont produits samedi. «Ce qui s'est passé à Bois-et-Borsu et à Les Avins, ce sont des faits importants.» Dans le premier cas, la clôture d'une nouvelle habitation a été complètement démolie suite au passage des spectateurs. À Les Avins, près de 200 spectateurs se sont retrouvés dans une propriété privée, abîmant le gazon et squattant la terrasse. Lorsque la propriétaire leur a demandé de quitter, elle a été insultée.

Des faits de ce type, le bourgmestre claviérois n'en veut plus en 2011. Il est favorable au passage du rallye mais pas à n'importe quel prix. Il compte d'ailleurs inviter tous les bourgmestres à se réunir au plus vite. «Car en mars-avril, quand le rallye est déjà lancé, c'est trop tard.» Et de préciser que c'est le Motor Club de Huy qui dépend des communes et pas l'inverse. «Sans routes et sans nos autorisations, le rallye ne passera plus.» E. H.