La plus grosse rentrée du foot

900 personnes ont participé à la 5e promenade gourmande à Ocquier. Elle était organisée par le club de football.

Anne JACQUEMIN
La plus grosse rentrée du foot
12150442 ©© EdA

Le château d'Amas. C'était là que se donnait le départ de la 5e édition de la promenade gourmande d'Ocquier. « Nous travaillons avec trois châteaux », explique Luc Remacle, le président du club de football d'Ocquier, organisateur de cette promenade gourmande. « Les châteaux de Vervoz, Ponthoz et d'Amas. » Avant de s'élancer, à pied, sur les chemins forestiers du Condroz, les gourmets doivent tout d'abord penser à garer leur voiture. Puis, aller retirer leur passeport gourmand. Dessus, l'itinéraire, le menu mais aussi, un avis à donner, en fin de parcours, afin d'améliorer l'événement pour les éditions à venir. D'autres bénévoles ont été chargés d'accueillir tous les participants soit, 900 personnes. Pour la plupart, des habitués qui reviennent d'année en année. Cette fois-ci, un concours a été organisé. Les 7 étapes ont été décorées. Les gourmets ont été invités à choisir la mieux décorée.

Avant de démarrer, pourquoi ne pas avaler une bonne tasse de café, par exemple ! Derrière le bar, plusieurs joueurs du football d'Ocquier. Ils doivent être présents car, pour le club, la promenade gourmande est la plus grosse rentrée financière. Cette fois-ci, les marcheurs ont eu l'occasion de découvrir Amas puisque plusieurs étapes ont été organisées dans le village. Le menu, lui, était très attirant. Tout d'abord, un apéritif du gros chêne et des mises en bouche estivales. Le potage était un velouté Dubarry et ses petits bouquetons de chou-fleur. Une mousse de truite arc-en-ciel et sa crème de cerfeuil constituait l'entrée, suivie d'un sorbet à la fraise. Comme d'habitude, le plat principal a été pris au restaurant « Le Castel du Val d'Or ». Il s'agissait d'une aiguillette de magret de canards aux poires, accompagnée de pommes amandines et d'une jardinière de légumes. Dans le village d'Amas donc, une assiette folle de fromages wallons. Retour au château, pour terminer, avec un croustillant de citron et framboise ; un café et un pousse-café.